GRAND VIN DU LANGUEDOC

Le Terroir

Le Terroir

vignes-soleil

Un des meilleurs terroirs du monde…

Le Château Saint Jean d’Aumières est au cœur des prestigieuses Terrasses du Larzac.
Toute nouvelle AOP reconnue depuis juin 2014, les Terrasses du Larzac sont en réalité un terroir réputé depuis longtemps pour la qualité de ses vins. La vigne y fut cultivée dès l’Antiquité par les Romains, puis par les moines bénédictins qui ont fondé les abbayes d’Aniane et de Saint-Guilhem-le-Désert au tournant du IXe siècle. Sur ce terroir de petite taille, considéré comme l’un des meilleurs au monde par Robert Mondavi lui-même (qui tenta en vain d’en acquérir une partie au début des années 2000), des viticulteurs passionnés produisent des vins de très grande qualité, capables de rivaliser avec les meilleurs crus du monde. On y travaille la Syrah, le Grenache Noir, le Cinsault et le Mourvèdre, ainsi que l’emblématique Carignan, cépage typiquement languedocien, méconnu pour sa qualité.

A l’abri du Causse

Ce qui fait la spécificité des Terrasses du Larzac, c’est la combinaison idéale du climat méditerranéen, plutôt chaud, et d’altitudes pouvant aller jusqu’à 900 mètres. Implanté sur les flancs sud et sud-est du plateau du Larzac, le vignoble est protégé des vents du nord et reçoit beaucoup de soleil en journée. La nuit, la fraîcheur qui descend du Causse entraîne de grandes amplitudes thermiques permettant une maturation lente des raisins. La nature des sols est très variée sur l’appellation. Mais des sols sablo-argileux chargés de cailloux sur les bords de l’Hérault aux ruffes rouges du Lodévois, on trouve des caractéristiques géologiques communes : des sols pauvres et bien drainés, favorables au bon développement de la vigne. C’est le cas au Château Saint Jean d’Aumières, établi sur des marnes jaunes dites de Gignac et des terrasses argilo-calcaires, en partie recouvertes de galets roulés qui favorisent le drainage des sols.

terre-entre-vignes
btt